Catégorie : Centre de soins

Hey ! Il y a des articles !

Animaux accueillis et relâchés en octobre 2022

Buse variable relâchée en octobre 2022

Animaux accueillis : 145

Rapaces nécrophages : 5

  • Percnoptère d’Egypte : 1
  • Vautours fauves : 4

Rapaces diurnes : 14

  • Buse variables : 7
  • Circaète-Jean-le-Blanc : 1
  • Faucons crécerelles :  4
  • Faucons émerillons : 2

Rapaces nocturnes : 6

  • Chevêche d’Athéna : 1
  • Chouette hulotte : 1
  • Effraies des clochers : 3
  • Hibou moyen-duc : 1

Oiseaux marins : 1

  • Goéland argenté : 1

 

Reptiles/Amphibiens  : 2

  • Cistude d’Europe : 1
  • Grenouille verte : 1

 

 

 

Oiseaux divers : 74

  • Chardonneret élégant : 1
  • Corneilles noires : 2
  • Fauvette des jardins : 1
  • Fauvettes à tête noire : 2
  • Grives musiciennes : 7
  • Hypolaïs polyglote : 1
  • Léiothrix jaune : 6
  • Martin-pêcheur d’Europe : 1
  • Merles noirs : 5
  • Pigeon colombin : 1
  • Pigeons ramiers : 9
  • Pinson des arbres : 1
  • Pouillots fitis : 4
  • Rouges-gorges familiers : 11
  • Tourterelles turques : 21
  • Verdier d’Europe : 1

Mammifères : 43

  • Ecureuils roux : 2
  • Hérissons d’Europe : 36
  • Lièvre brun : 1
  • Oreillard gris : 1
  • Petit rhinolophe : 1
  • Renard roux : 1
  • Sérotine commune : 1

 

 

Animaux relâchés : 56

Rapaces nécrophages  : 11

  • Vautours fauves : 11

Rapaces diurnes : 3

  • Buses variables : 3

Rapaces nocturnes : 2

  • Chevêche d’Athéna : 1
  • Chouette hulotte : 1

 

Oiseaux d’eaux : 10

  • Goélands leucophées : 10

 

Amphibiens/Reptiles : 1

  • Cistude d’Europe : 1

 

Échassiers : 1

  • Héron garde-bœufs : 1

 

Oiseaux divers : 19

  • Gobemouche gris : 1
  • Martin-pêcheur d’Europe : 1
  • Mésange bleue : 1
  • Moineau domestique : 1
  • Pie bavarde : 1
  • Pigeon ramier : 1
  • Rouges-gorges familiers : 3
  • Tourterelles turques : 10

 

Mammifères : 9

  • Ecureuil roux : 1
  • Hérissons d’Europe : 5
  • Oreillard gris : 1
  • Renard roux : 1
  • Sérotine commune : 1

 

Animaux accueillis et relâchés en septembre 2022

Animaux accueillis : 110

Rapaces nécrophages : 3

– Vautours fauves : 3

Rapaces diurnes : 9

– Buses variables : 8
– Faucon pèlerin : 1

Rapaces nocturnes : 5

– Effraie des clochers : 3
– Chouettes hulottes : 1
– Hibou-Petit-Duc : 1

Oiseaux marins : 11

– Fous de Bassan : 5
– Goélands leucophées : 2
– Mouettes rieuses : 2
– Fulmar boréal : 1
– Labbe parasite : 1

Échassiers : 4

– Héron garde boeufs : 1
– Grande aigrette : 1
– Spatule blanche : 1
– Cigogne blanche : 1

Oiseaux d’eau : 2

– Canard colvert : 1
– Grèbbe huppé : 1

Oiseaux divers : 40

– Corneilles noirs : 2
– Chardonnerets élégants : 1
– Fauvette à tête noire : 1
– Gobes-mouches noir : 3
– Gobes-mouches gris : 2
– Moineau domestique : 1
– Martinets noirs : 2
– Hirondelles de cheminée : 2
– Pouillot siffleur : 1
– Pigeons ramiers : 8
– Pies bavardes : 2
– Rougegorges familiers : 2
– Tourterelles turques : 10
– Troglodyte mignon : 1
– Traquet motteux : 1
– Mésange bleue : 1

Mammifères : 36

– Écureuil roux : 2
– Hérissons d’Europe : 26
– Blaireau européen : 1
– Lapin de Garenne : 2
– Sérotine commune : 1
– Pipistrelles communes : 2
– Pipistrelles de kuhl : 2

Animaux relâchés : 48

 

Oiseaux d’eau : 4

– Grèbe huppé : 1
– Canard colvert : 1
– Mouettes rieuses : 2

Oiseaux divers : 24

– Grive musicienne : 1
– Léiothrix jaune : 1
– Hirondelle de cheminée : 1
– Martinets noir : 3
– Merle noir : 1
– Hirondelles de fenêtre : 5
– Pigeons ramiers : 5
– Pouillot siffleur : 1
– Tourterelles turques : 5
– Troglodyte mignon : 1

Rapaces diurnes : 4

– Bondrée apivore : 1
– Faucon crécerelle : 1
– Milan noir : 1
– Epervier d’Europe : 1

Mammifères : 16

– Ecureuils roux : 2
– Hérissons d’Europe : 10
– Laping de Garenne : 1
– Martre des pins : 1
– Pipistrelles communes : 2

Un mois de septembre particulier

Comme vous devez le savoir, le mois de septembre n’était pas de tout repos pour nos équipes et pour la faune sauvage.

En effet, la grippe aviaire nous a fortement touché ces derniers temps, impactant majoritairement les populations d’oiseaux marins : Fou de Bassan, Goéland leucophée, Goéland argenté…

Nous avons donc pris des décisions et suivi les consignes mises en place pour essayer au mieux d’éviter de contaminer la faune déjà présente sur le centre. Un arrêt total des accueils d’oiseaux a donc été mis en place suite à un arrêté préfectoral le 9 septembre. Le 23 septembre, nous avons repris une activité plus normale avec la possibilité d’accueillir de nouveau les oiseaux, sans toutefois pouvoir prendre en charge les oiseaux marins, qui eux ont des risques de contaminations plus élevés.

Nous ne les accueillons toujours pas sur la structure, il nous faut plus de recul sur la situation et voir l’évolution de la maladie dans les prochains jours. L’arrivée du froid dans le nord va pousser les populations d’oiseaux à migrer vers le sud en quête de chaleur. Ces déplacements importants d’oiseaux marins vers le sud devraient faire évoluer la situation pour le début de l’hiver. L’équipe suit au mieux les dynamiques des espèces et la propagation de la maladie pour adapter l’activité en fonction.

L’association fait au mieux pour trouver un certain équilibre dans ce moment délicat et soigner la faune en détresse ! Merci de votre soutien.

 

 

Le petit cas du mois d’août

Petite chouette

Depuis maintenant plus de 15 jours, nous avons sur le centre une chouette chevêche d’Athéna.
Habituellement, lorsqu’on parle de chouette, on pense directement à un rapace nocturne qui reste très compliqué à observer.🦉

Et pourtant la chevêche tout en étant classé dans les rapaces nocturnes reste un oiseau « plutôt » facile à observer en journée. 😅 Nous en avons très peu dans le pays Basque, mais il y a plus de populations lorsque qu’on se dirige vers le nord de la Nouvelle-Aquitaine même si l’espèce reste faiblement représentée en France.

Cette jeune chouette est arrivée à la suite d’un choc très violent qui lui a provoqué une fracture du fémur.

Elle a dû être opérée en urgence et nous souhaitons remercier l’équipe vétérinaire de la clinique Vetivia de Biarritz pour leur intervention chirurgicale ainsi que notre vétérinaire sanitaire Sophie de Buzon pour son aide lors du post-opératoire.👨‍⚕️🧑‍⚕️
Elle a un traitement quotidien depuis et nous ne devons pas la déranger à d’autres moments de la journée afin de faciliter son rétablissement.

Au pied du mur

Serions-nous juste là pour faire beau dans le paysage ? 🤔
Nous sommes soigneurs et soigneuses faune sauvage. Mais, nous sommes aussi des naturalistes, des urgentistes, des analystes, en bref des professionnels du sanitaire et de la biologie des espèces. Certaines personnes ne prennent pas au sérieux les centres de sauvegarde de la faune sauvage.
Notre but étant seulement de prévenir ainsi que d’informer.
Nous n’accueillons plus d’oiseaux marins à Hegalaldia. Cette décision aurait dû être prise il y a déjà quelques semaines, en vue de l’évolution de la situation sanitaire ces derniers temps.
Alors il est nécessaire de vous donner un petit explicatif des déplacements des Fous de Bassan en période migratoire, et donc en parallèle la propagation de la grippe aviaire.
Ils se reproduisent dans des colonies denses, de la Norvège en passant par les îles britanniques et Anglo-Normandes, l’Islande et même une colonie en France.🌎
Mais que font ces oiseaux après la reproduction ?
Ils migrent ! On l’appelle la migration postnuptiale. Et certains (plusieurs milliers tout de même) viennent dans le golfe de Gascogne et d’autres continuent leur route sur l’Atlantique jusqu’au large de l’Afrique.
On nous accuse de faire paniquer tout le monde ? Non.
Nous sommes juste réalistes. Pourquoi en Angleterre, en Irlande, en Bretagne et même en Espagne les individus analysés sont tous morts de la grippe aviaire ?
Et cela n’arrivera pas en Nouvelle Aquitaine et sur le littoral aquitain ?
Depuis 20 ans, nous tenons des statistiques sur toutes les entrées et sorties de notre centre. En temps normal, c’est moins d’une dizaine arrivant sur la période du mois d’août.
Cette année, juste sur ce mois d’été, nous pouvons compter 26 individus accueillis avec beaucoup d’adultes.
Si nous avions continué de les accueillir, la grippe aviaire se serait déclarée sur le centre de soins.
Ensuite, nous aurions été accusés de ne pas être sérieux en temps de crise sanitaire et de répandre la maladie sur le territoire.
Nous ne voulions pas faire courir de risques aux autres populations d’oiseaux sauvages en déplaçant des oiseaux contaminés. Il est très dur pour notre équipe de refuser des animaux en soins. Cette situation est désolante et nous affecte au plus au point, la mission principale du centre reste de soigner la faune sauvage, nous devons faire tout l’inverse.
Mais aussi, comment ne pas penser à nos éleveurs, exploitants et autres travailleurs en contact avec la faune ?
Ils se battent pour ne pas se faire écraser par l’élevage industriel et continuer sur du plein air dans le respect et pour protéger des races locales domestiques bien parties pour totalement disparaître.
Nous avons aussi une pensée pour les agents de l’OFB et d’autres structures, qui se retrouvent en première ligne avec des moyens insuffisants, des effectifs réduits et des missions de plus en plus nombreuses.
La vraie raison de notre colère est le manque d’analyse de la situation depuis une longue durée.
Notre colère vient du fait que la situation soit gérée sans réel plan d’action, du manque d’écoute à notre encontre et de se retrouver au pied du mur.
On peut rajouter à la liste les beaux discours, un manque d’anticipation sur ce type de crise qui peut être gérée en partie en amont sur le littoral aquitain quand on observe la propagation de la maladie. Les données sur les migrations, les données des stationnements en fonction du mois ne servent pas uniquement à remplir des cartes dans les livres. Il faut avoir une vision globale du problème.
Maintenant, que faisons-nous ?
Qui s’occupe des animaux morts ?
Qui s’occupe d’abréger les souffrances des oiseaux mourants ?
Quelles sont les filières pour enlever des animaux morts contagieux ?
Quels sont les moyens alloués aux centres de soins pour faire face ?
Pour l’instant aucun.
Pendant combien de temps les centres de soins ne seront pas pris au sérieux ?
Pendant combien de temps, regarderons nous disparaitre la biodiversité sans rien faire ?
Merci de votre lecture.
Milesker

Animaux accueillis et relâchés en août 2022

Goélands leucophées lors d’une remise en liberté à Anlet

Animaux accueillis : 259

Rapaces nécrophages : 13

– Vautours fauves : 12
– Vautour moine : 1

Rapaces diurnes : 18

– Bondrées apivores : 2
– Buses variables : 4
– Faucons crécerelles :2
– Milans noirs : 5
– Eperviers d’Europe : 5

Rapaces nocturnes : 7

– Chouettes hulottes : 3
– Effraies des clochers : 3
– Chouette chevêche : 1

Oiseaux marins : 28

– Fous de Bassan : 9
– Goélands leucophées : 13
– Goéland argenté : 1
– Puffin majeur : 1
– Mouette pygmée : 1
– Mouettes rieuses : 3

Échassiers : 5

– Cigognes blanches : 2
– Héron garde-boeufs : 3

Mammifères : 70

– Écureuils roux : 6
– Hérissons d’Europe : 37
– Pipistrelles communes : 9
– Sérotines communes : 3
– Lapins de Garenne : 2
– Lièvre brun : 1
– Martre des pins : 2
– Oreillard gris : 1
– Loirs gris : 6
– Murin de Daubenton : 1
– Sérotine commune : 1
– Renard roux : 1

Oiseaux d’eau : 2

– Canards colverts : 1
– Martin-pêcheur Europe : 1

Oiseaux divers : 115

– Tourterelles turques : 31
– Gobemouches gris : 4
– Grive musicienne : 1
– Pinsons des arbres : 2
– Huppe fasciée : 1
– Pic noir : 1
– Mésange charbonnière : 1
– Pinsons des arbres : 2
– Hirondelles de cheminées : 2
– Hirondelles de fenêtres : 8
– Martinets noirs : 7
– Rougegorge familier : 1
– Merles noirs : 9
– Moineaux domestiques : 19
– Pigeons ramiers : 15
– Chardonnerets élégants : 3
– Rossignol philomèle : 1
– Engoulevent d’Europe : 1
– Pigeon biset: 1
– Pies bavardes : 2
– Rousserolle effarvatte : 1
– Verdiers d’Europe : 2

Reptiles/Amphibiens : 1

– Cistude d’Europe : 1

Animaux relâchés : 137

 

Rapaces diurnes : 12

– Buses variables : 4
– Milans noirs : 6
– Milans royaux : 2

Rapaces nécrophages : 3

– Vautours fauves : 3

Echassier : 1
– Cigogne blanche : 1

Rapaces nocturnes : 6

– Effraies des clochers : 6

Oiseaux divers : 51

– Tourterelles turques  : 4
– Martinets noirs : 8
– Moineaux domestiques : 12
– Hirondelles de fenêtres : 3
– Hirondelles de cheminées : 2
– Rougequeues noirs : 5
– Gobemouche gris : 1
– Grive musicienne  : 1
– Rousserolle effarvatte : 1
– Pic noir : 1
– Huppe fasciée : 1
– Pigeons ramiers: 6
– Chardonnerets élégants : 2
– Merles noirs : 2
– Pie bavarde : 1
– Bruant zizi : 1

 

 

Oiseaux d’eau : 34

– Canards colverts : 2
– Goélands leucophées : 30
– Goélands argentés : 2

Mammifères : 28

– Hérissons d’Europe : 28
– Ecureuils roux : 9
– Martre des pins : 1

Reptiles/ Amphibiens : 2

– Cistudes d’Europe : 2

Ils arrivent !

C’est officiel ! 🦅

La saison des jeunes vautours fauves est lancée.
Nous avons pu accueillir notre premier jeune et deux jours après, c’était au tour du deuxième d’être rapatrié au centre de soins. Pour les deux, c’est la même circonstance qui les a ramenés à l’association. Ils ont raté leur premier envol. En effet pour de nombreux vautours, le premier vol est souvent raté en raison de leur manque d’expérience. Alors ils atterrissent un peu partout dans le Pays basque et ne sont plus capables de redécoller.

Une fois dans le fond de la vallée, il est compliqué pour eux de repartir ! Il faut beaucoup d’énergie et un bon vent pour réussir à faire décoller un grand rapace de quelques kilos.

Alors si vous rencontrez un vautour en détresse, qu’il soit jeune ou adulte n’intervenez pas seul ! Vous pouvez contacter un centre de soins directement pour savoir la marche à suivre 😉📲

Animaux accueillis et relâchés en juillet 2022

Milan royal relâché en juillet 2022

Animaux accueillis : 396

Rapaces nécrophages : 3

– Vautours fauves : 3

Rapaces diurnes : 33

– Aigles bottés : 2
– Buses variables : 8
– Milans noirs : 7
– Milan royal : 1
– Elanion blanc : 1
– Faucons crécerelles : 14

Rapaces nocturnes : 12

– Chouettes hulottes : 6
– Effraie des clochers : 6

Oiseaux marins : 32

– Fous de Bassan : 3
– Goélands leucophées : 26
– Goélands argentés : 2
– Mouette mélanocéphale : 1

Oiseaux d’eau : 3

– Canards colverts  : 3

Reptiles/Amphibiens  : 2

– Crapaud commun : 1

– Cistude d’Europe : 1

Échassiers : 8

– Hérons garde-bœufs  : 4
– Hérons cendrés : 2
– Cigognes blanches : 2

Oiseaux divers : 216

– Bruant zizi : 1
– Chardonneret élégant : 10
– Corneille noire : 1
– Coucou gris : 3
– Grives musiciennes : 2
– Martin-pêcheur d’Europe : 1
– Martinets noirs : 45
– Merle noir : 20
– Mésange bleue : 1
– Mésange charbonnière : 1
– Moineau domestique : 37
– Hirondelles de cheminée : 5
– Hirondelles de fenêtre : 13
– Huppes fasciées : 4
– Geais des chênes : 3
– Pies bavardes : 6
– Pigeons ramiers : 22
– Pinsons des arbres : 4
– Pics épeiches : 2
– Pics verts : 7
– Rougequeues noirs : 9
– Tourterelles turques : 15
– Troglodytes mignons : 3
– Caille des blés : 1
Mammifères : 86

– Écureuils roux : 15
– Hérissons d’Europe : 60
– Lièvres bruns : 2
– Oreillard gris : 1
– Pipistrelles communes : 5
– Pipistrelles de Kuhl : 1
– Barbastelles d’Europe : 33

Animaux relâchés : 192

 

Rapaces diurnes : 22

– Faucons crécerelles : 8
– Faucon hobereau : 1
– Buses variables : 4
– Milans noirs : 9

Rapaces nocturnes : 24

– Chouettes hulottes : 5
– Effraie des clochers : 8
– Hibou moyen-duc : 1

Oiseaux d’eaux : 15

– Canards colverts : 14
– Chevalier cul-blanc : 1

Amphibiens/Reptiles : 1

– Cistude d’Europe : 1

 

Échassiers : 2

– Hérons garde-bœufs : 2

Oiseaux divers : 113

– Bergeronnettes grises : 4
– Corneille noire : 1
– Coucou gris : 1
– Hirondelles de cheminée : 2
– Hirondelles de fenêtre : 10
– Huppes fasciées : 2
– Geais des chênes : 3
– Grive musicienne : 1
– Martinets noirs : 54
– Moineaux domestiques : 6
– Merles noirs : 8
– Pigeon ramier : 5
– Pies bavardes : 7
– Rougequeues noirs : 2
– Rougegorge familier : 1
– Tourterelles turques : 3
– Tourterelle des bois : 1
– Troglodytes mignons : 2

Mammifères : 15

– Sérotine commune : 1
– Hérissons d’Europe : 13
– Pipistrelle commune : 1

De plus près…

 Vous reconnaissez à qui appartiennent ces plumes ?
Elles appartiennent à la flèche bleue de France, notre ami le Martin-pêcheur ! Les voir d’aussi près nous permet de comprendre encore mieux d’où provient ce surnom.
Plusieurs nuances composent son beau plumage. Sur le bout des plumes, on observe qu’elles s’éclaircissent de plus en plus ! Sur la partie inférieure, elles deviennent légèrement grises.
Grâce à la macrophotographie, on peut découvrir des choses imperceptibles à l’œil nu. Ici, la structure des plumes apparaît avec beaucoup de détails ! Un bel exemple de géométrie offerte par la nature 😉🐦
C’est grâce à cela que l’on comprend l’importance d’un plumage propre pour fendre les airs 😉

Animaux accueillis et relâchés en Juin en 2022

Milan royal lors d’une animation à la Rhune

Animaux accueillis : 522

Rapaces nécrophages : 1

– Gypaète barbu : 1

Rapaces diurnes : 31

– Bondrée apivore : 1
– Buses variables : 8
– Faucon crécerelle :9
– Faucon hobereau : 1
– Faucon pèlerin : 1
– Milans royaux : 3
– Milans noirs : 8

Rapaces nocturnes : 25

– Chouettes hulottes : 7
– Effraies des clochers : 17
– Hibou moyen-duc : 1

Oiseaux marins : 17

– Fous de Bassan : 1
– Goélands leucophées : 16

Échassiers : 3

– Cigognes blanches : 2
– Héron garde-boeufs : 1

Mammifères : 99

– Écureuils roux : 4
– Hérissons d’Europe : 72
– Pipistrelles communes : 16
– Sérotines communes : 3
– Lapin de Garenne : 1
– Lièvre brun : 1
– Martre des pins : 1
– Pipistrelle De Kuhl : 1

Oiseaux d’eau : 5

– Canards colverts : 2
– Gallinule poule d’eau : 1
– Martin-pêcheur Europe : 2

Oiseaux divers : 338

– Bergeronnettes grises : 9
– Grives musiciennes : 2
– Corneilles noires : 14
– Grimpereaux des jardins : 2
– Fauvettes à  tête noire : 2
– Huppes fasciées : 4
– Pics verts : 8
– Pics épeiches : 2
– Pic épeichette : 1
– Mésanges bleues : 2
– Mésanges charbonnières : 5
– Pinsons des arbres : 6
– Geais des chênes :  4
– Sittelles torchepots : 3
– Verdiers d’Europe : 3
– Hirondelles de cheminées : 7
– Hirondelles de fenêtres : 33
– Martinets noirs : 48
– Rougegorge familier : 1
– Merles noirs : 70
– Moineaux domestiques : 42
– Pies bavardes : 17
– Pigeons ramiers : 13
– Rougequeues noirs : 7
– Tourterelle des bois : 1
– Tourterelles turques : 19
– Chardonnerets élégants : 8
– Roitelet à triple bandeau : 1
– Serins cinis : 3
– Chevalier cul-blanc : 1

Reptiles/Amphibiens : 3

– Emyde lépreuse : 1
– Crapauds communs : 2

Animaux relâchés : 113

 

Rapaces diurnes : 10

– Faucons crécerelles : 7
– Milans noirs : 2
– Milan royal : 1

Rapaces nocturnes : 12

– Chouettes hulottes : 12

Oiseaux divers : 59

– Tourterelles turques  : 7
– Martinets noirs : 2
– Fauvettes tête noir : 2
– Geai des chênes : 1
– Moineaux domestiques : 4
– Mésanges charbonnières : 1
– Hirondelles de fenêtres : 1
– Rougequeue noir : 1
– Bergeronnette grise : 1
– Martinets noirs : 2
– Moineau domestique : 4
– Grive musicienne  : 1
– Rougegorge familier : 1
– Pic vert : 1
– Pic épeichette : 1
– Corneilles noires : 2
– Pies bavardes : 7
– Tourterelles turques : 7
– Merles noirs : 12
– Etourneau sansonnet : 1

 

 

Oiseaux d’eau : 2

– Martins-Pêcheurs d’Europe : 2

Mammifères : 29

– Hérissons d’Europe : 20
– Lièvre brun : 1
– Pipistrelle commune : 1
– Sérotine commune : 1
– Renards roux : 5
– Fouine : 1

Reptiles/ Amphibiens : 1

– Crapaud commun : 1

NEWSLETTER
Une fois par mois environ, recevez l'actualité d'Hegalaldia directement dans votre boîte e-mail. En savoir +

Coordonnées
Quartier Arrauntz
Chemin Bereterrenborda
64 480 Ustaritz
Tél : 05 59 43 08 51
Portable : 06 76 83 13 31

Accueil d'animaux possible 7j/7 :
Période estivale : 9h-19h
Période hivernale : 9h-17h

Permanence téléphonique 7j/7 : 9h-18h

Suivez-nous

Facebook Hegalaldia    Instagram Hegalaldia
Plan du site Mentions légales ©2022Hegalaldia
Agence Crea7 La Boîte