L’association Hegalaldia oeuvre depuis des années pour la protection et la sauvegarde de la faune sauvage, que ce soit à travers de notre centre de soins, nos actions d’éducation à l’environnement ou par le biais de nos différents projets.

Malheureusement nous ne pouvons lutter seuls, nous avons continuellement besoin d’aides financières pour mener à bien nos différentes missions. Qu’il s’agisse d’achats de matériels spécifiques aux soins des animaux présents sur le centre, de nourriture adéquate et en nombre pour nos nombreux pensionnaires, ou de matériels en tous genres pour mener à bien nos projets, Hegalaldia ne peut subvenir à ces besoins sans votre aide.

C’est pourquoi nous faisons régulièrement des appels à dons afin de vous permettre de soutenir spécifiquement une ou plusieurs de nos actions, l’ensemble des appels à dons en cours sont listés et clairement expliqués ci-après.

N’hésitez pas à participer à la sauvegarde de la faune sauvage, vos dons seront directement mis au service des animaux sauvages !

Appels à dons en cours :

Le printemps d’Hegalaldia

Chaque année le printemps est synonyme d’un grand nombre d’accueil au centre de soins. Vous pouvez nous aider à les accueillir au mieux ! Nourriture, médicaments et matériel spécifiques sont nécessaires pour gérer au mieux cette période de grande activité. Des besoins qui représentent un coût conséquent pour Hegalaldia. Alors n’hésitez pas à nous venir en aide en répondant à notre appel à don en faveur des petits mammifères et oisillons du printemps.

Parrainez le printemps

Nous accueillons durant le printemps bon nombre de jeunes animaux orphelins. En parrainant l’un de nos pensionnaires vous prenez en charge les frais correspondants au soin de cet animal. Cela vous permet de nommer l’animal, et des nouvelles de votre petit protégé vous seront envoyées régulièrement accompagnées de photographies. Une belle façon d’aider l’association, ainsi que l’un de nos pensionnaires.

Les géants du ciel

Chaque été le centre de soins accueille des dizaines de Vautours fauves, il s’agit pour la plupart de jeunes qui ont raté leurs premiers envols, mais des cas de tirs illégaux ou d’empoisonnement sont tout de même à déplorer. Outre les Vautours fauves, Hegalaldia est susceptible chaque année d’accueillir d’autres espèces de rapaces nécrophages tel que le Gypaète barbu ou le Percnoptère d’Egypte.

Contre vents et marées

Chaque année l’association Hegalaldia reçoit plusieurs dizaines, voire même plusieurs centaines d’oiseaux marins en détresse. Beaucoup de ces oiseaux vivent au grand large et sont particulièrement exposés aux intempéries mais aussi à l’impact des activités humaines sur les océans (déchets flottants, baisse des ressources alimentaires, pollution par hydrocarbures, fils de pêches…). Le soin aux oiseaux marins est très particulier et leur contention spécifique…